Actualités et publicationsEmploiEmploi et formation

Macron assassine l’indemnisation des privés d’emploi.

Alors que 20 % seulement des 11 millions de travailleurs privés d’emploi et précaires sont indemnisés, le gouvernement annonce de nouveaux décrets anti-chômeurs, qui visent encore à sortir des centaines de milliers de privés d’emploi de toute indemnisation :

Restriction des conditions d’accès à toute allocation chômage (6 mois à travailler sur 24 au lieu de 4 mois sur 28 actuellement) ce qui reviendrait à éjecter des centaines de milliers de chômeurs de toute indemnisation !

Bonus pour les patrons qui organisent la précarité en contournant massivement la loi, alors qu’ils ont déjà touché plus de 245 milliards d’euros qui n’ont bénéficié qu’aux profits et pas à l’emploi !

Dégressivité des allocations aujourd’hui pour les cadres, demain pour l’ensemble des privés d’emploi ?? Nous l’avons déjà subi entre 1986 et 2001, sans avoir constaté un retour à l’emploi qui nous aurait sortis durablement du chômage.

Privés d’emploi, nous ne sommes pas responsables du chômage et de la précarité !

Derrière l’objectif de réduire de 4 milliards d’euros l’indemnisation des privés d’emploi,

Le gouvernement continue le mensonge selon lequel ce seraient les chômeurs et les précaires eux-mêmes qui choisiraient leur situation. Il veut cacher que gouvernement et patronat sont les vrais responsables qui organisent le chômage et la précarité, pour augmenter leurs profits

Urgence sociale : + 10€/jour

d’allocation chômage pour tous les chômeurs

100% des privés d’emploi indemnisés.

 

 

Rassemblement le 26 Juin à 8h

devant l’assurance chômage à Paris

2 rue Traversière (M) Gare de Lyon

 

 

PDF

Previous post

Sauvons le train de primeurs, développons le fret SNCF

retraite imposons d'autres solutions
Next post

« Nos retraites : elles sont à nous ! On s’est battu pour les gagner, on se battra pour les garder ! »